Le BTP reste l’un des secteurs les plus sinistrĂ©s, avec 56 accidents du travail enregistrĂ©s pour 1 000 salariĂ©s, la moyenne de tous les secteurs est autour de 34. (AmĂ©li.fr).

Sachez que l’activitĂ© du BTP reprĂ©sente sur le territoire PACA 16% des sections d’établissements et 10% des effectifs salariĂ©s, mais il reprĂ©sente Ă  lui seul 14% des accidents du travail et surtout 31% des dĂ©cĂšs. La frĂ©quence des accidents dans le BTP est environ 1,5 fois supĂ©rieure Ă  la moyenne des autres activitĂ©s.(DonnĂ©es rĂ©coltĂ©es par l’Institut National de Recherche et de SĂ©curitĂ©).

Impliquant une exposition Ă  des risques chimiques, physiques et de sĂ©curitĂ©. Les Ă©tancheurs travaillent en hauteur, sur des toits-terrasses exposĂ©s aux conditions climatiques extrĂȘmes. Les risques chimiques comprennent l’exposition Ă  des produits tels que le bitume en fusion, les rĂ©sines polymĂšres et les solvants. Ils peuvent causer des irritations cutanĂ©es, troubles respiratoires et autres problĂšmes de santĂ©.

Etanchéité toiture Avignon

En France, 1 salarié sur 10 est exposé au moins à un produit chimique cancérogÚne. (Dares).

Nos salariĂ©s peuvent ĂȘtre exposĂ©s Ă  des produits chimiques tels que les produits solvants, mais aussi des poussiĂšres dangereuses. Telles que la silice et les laines d’isolation minĂ©rales. De plus il y a des risques de maladies respiratoires, cutanĂ©es et mĂȘme de cancer.

Pour cela, nous avons mis en place des moyens de préventions :

  • Nous faisons le point sur les mĂ©thodes et procĂ©dures de travail, et notamment celles liĂ©es Ă  la manutention, au stockage et au transport des agents chimiques dangereux et des dĂ©chets ;

  • Nous fournissons Ă  nos ouvriers tout le matĂ©riel nĂ©cessaire Ă  leur protection et Ă  leur sĂ©curité ;

  • Mise en place de procĂ©dures d’entretien strictes ;

  • Nous essayons de limiter la durĂ©e et l’intensitĂ© de l’exposition ;

  • RĂ©duction des produits chimiques prĂ©sents sur le lieu de travail ;

  • L’accĂšs aux lieux de stockage des produits chimiques est limitĂ© aux seules personnes dont la mission l’exige.

Nous mettons les moyens nécessaires afin de satisfaire les normes ISO 14001 (management environnemental) et ISO 45001 (management de la santé et sécurité au travail).

Les risques physiques sont Ă©galement prĂ©occupants, avec le travail en hauteur, les tempĂ©ratures extrĂȘmes, la manutention de charges lourdes, les postures contraignantes et les risques de chute. Les chutes en hauteur sont particuliĂšrement dangereuses et peuvent entraĂźner des blessures graves, voire mortelles. En 2021, les chutes de hauteur reprĂ©sentent 12 % des accidents du travail, soit 22 224 et 84 dĂ©cĂšs. (MinistĂšre du Travail).

Pour cela, nous mettons en place :

La meilleure solution est la réorganisation des postes de travail, des machines ou des obstacles qui nuisent à la sécurité de nos travailleurs.

En cas d’impossibilitĂ© d’élimination du risque Ă  la source, nous privilĂ©gions la protection collective (Ă©chafaudage, garde-corps
) sur la protection individuelle (harnais anti-chute, longes, cordes
) lorsque c’est possible.

Nous informons et formons aux risques de chute de hauteur tous nos salariés sur chantier.

bardage étanchéité sur un bùtiment Les Deux Alpes

Pour prĂ©venir ces risques, des mesures de sĂ©curitĂ© collectives, l’utilisation d’Ă©quipements de protection individuelle appropriĂ©s et une formation continue sur la sĂ©curitĂ© au travail sont essentielles. (À chacun dĂ©marrage de nos chantiers, nous appliquons le quart d’heure de sĂ©curitĂ© en dĂ©but de semaine). L’organisation du chantier et le respect des normes de sĂ©curitĂ© sont Ă©galement des Ă©lĂ©ments clĂ©s de la prĂ©vention des risques pour les Ă©tancheurs.

Nous ne faisons aucun compromis sur la sĂ©curitĂ©. Votre bien-ĂȘtre, ainsi que celui de nos Ă©quipes, est notre prioritĂ© absolue. Apprenez-en davantage sur nous. đŸ› ïžđŸ”